Investir avec un dispositif de défiscalisation immobilier permet de se constituer un patrimoine durable, tout en bénéficiant d’un substantiel allégement d’impôt. Il est possible d’alléger ses impôts en déduisant une partie du montant de son investissement immobilier neuf, qu’il s’agisse d’une location nue ou d’une location meublée. Avant d’investir dans le neuf, il convient de bien évaluer toutes les options de défiscalisation immobilière à disposition.

Recherchez un bien immobilier neuf… mais aussi éligible !

Il existe certaines restrictions et biens éligibles. Toutes les maisons ou appartements ne permettent pas de bénéficier de réductions fiscales. Normalement cette information devrait se trouver dans le descriptif du projet immobilier.

Ces critères d’éligibilité doivent donc devenir vos critères de recherche.

 

Remplir les conditions pour défiscaliser

Pour profiter des dispositifs de défiscalisation, il y a certaines conditions à respecter :

  • D’abord, le logement doit être décent et terminé lors de sa mise en location.
  • Ensuite, selon la zone où le logement est situé (A, A bis, B et C), les conditions de ressources et de plafonds diffèrent.
  • De même, il est imposé une durée minimum de location.

Les quatre zones correspondent à l’état du marché. Dans le cadre de la loi Pinel, le logement devra être votre résidence principale et le loyer ne pourra dépasser un certain montant.

 

La loi PINEL

La loi Pinel est un dispositif fiscal qui a pour objectif d’encourager les particuliers à investir dans l’immobilier à but locatif grâce à une importante réduction d’impôts. Les investisseurs pourront se constituer un patrimoine immobilier neuf tout en profitant d’une avantageuse réduction d’impôts qui peut atteindre 21%.

Selon la durée de la location de votre bien (6 ans, 9 ans ou 12 ans), le pourcentage de réduction d’impôts varie. Une fois finalisée la période d’engagement, le propriétaire est libre de disposer de son bien comme il le souhaite.

 

La loi Girardin

Similaire à la loi Pinel, la loi Girardin s’applique seulement à l’investissement locatif Outremer. Toute personne ayant son domicile fiscal en France métropolitaine ou dans les DOM qui souhaite investir en logement neuf outremer peut bénéficier d’une réduction d’impôts de 26% à 37% étalée sur 5 ans.

 

La loi Censi-Bouvard

Pour sa part, la loi Censi-Bouvard s’adresse aux particuliers qui investissent dans un logement meublé neuf d’une résidence avec services (résidence de tourisme, résidence universitaire, résidence de santé publique…) à but locatif.

Grâce à ce dispositif, ils auront la possibilité de réduire l’impôt sur le revenu (IR) pendant 9 ans.

 

LMNP et LMP

Il y a deux statuts pour la location meublé : le professionnel et les non professionnel :

  • LMNP (Loueur Meublé non Professionnel)
  • LMP (Loueur Meublé Professionnel)

Ces statuts permettent d’investir dans des résidences services avec des avantages tels que la récupération de la TVA et l’abattement forfaitaire des revenus locatifs.

Le premier demande un enregistrement au RCS (Registre du Commerce et des Sociétés) et il est automatiquement attribué aux bailleurs dont les recettes dépassent le montant de 23.000 euros TTC par an.

Le deuxième, par contre, ne requiert pas d’enregistrement au RCS et permet la récupération de la TVA à 19,6% et l’exonération d’impôts sur les loyers perçus (ainsi que sur la plus-value).