Vous avez décidé de vendre votre bien immobilier pour diverses raisons, mais vous n’avez pas encore déterminé le prix final ? Il est important de ne pas surévaluer ou sous-évaluer votre bien et de fixer au plus juste son prix. Cependant, cela n’est pas toujours évident, surtout s’il s’agit d’une première vente.

Voici quelques critères à ne pas négliger pour bien estimer le prix de vente de votre bien immobilier.

Faire une étude du marché immobilier

Avant de vendre son bien immobilier, il est nécessaire de connaître sa valeur vénale. Tout d’abord, vous devez prendre un peu de recul et étudier minutieusement le marché immobilier. Le prix de votre bien à vendre dépendra, en effet, de l’offre et de la demande, ainsi que des données à l’échelle locale qui ne sont jamais figées. Pour rappel, le prix de vente d’un bien doit être juste et raisonnable, ni trop cher, ni trop abordable.

Par ailleurs, si vous ne savez pas comment vous y prendre pour étudier vous-même le marché immobilier dans votre quartier, vous pouvez vous faire aider par l’un de nos coachs en immobilier. Ce dernier vous apportera son expertise et vous proposera un prix en adéquation avec le marché où se situe votre logement.

Les éléments à prendre en compte pour évaluer son bien immobilier

Nombreux sont les facteurs à considérer pour définir le prix de votre bien immobilier. Ci-dessous les principaux critères à ne pas négliger.

  • La localisation

L’emplacement du logement est un critère déterminant dans la fixation de son prix. Pour cela, il est important de bien identifier la proximité avec les transports ou les commerces. Les quartiers diffèrent dans une même ville et le prix au mètre carré peut aller du simple ou double s’il s’agit d’un quartier résidentiel ou non.

  • L’état général

L’état du bien influence aussi sur son prix. En effet, si l’acheteur doit faire quelques travaux de rénovation, il faudra en tenir compte dans le prix. Toutefois, dans le cas où votre bien immobilier ne nécessite que des travaux de confort comme l’abattement d’un mur pour agrandir une pièce, cela ne veut pas dire que vous devez diminuer la valeur de votre bien.

  • Un étage élevé ou un rez-de-chaussée

En règle générale, plus un appartement est situé en étage élevé plus son prix augmente. D’autant plus s’il présente un balcon extérieur spacieux.

  • La superficie

La superficie du bien immobilier est également importante pour évaluer son prix de vente. En général, ce qui peut faire la différence de prix entre deux biens immobiliers d’une même superficie, c’est l’agencement, le nombre et la nature des pièces. Par exemple, il sera plus facile de vendre un bien de 65 m2 comportant deux chambres plutôt qu’une seule.

  • L’année de construction

L’âge d’une maison ou d’un appartement va également influencer son prix. Si l’immeuble présente une façade vieillie, il faudra en tenir compte dans le calcul du prix de vente.

Enfin, d’autres éléments tels qu’une piscine, un parking, une cave ou de nombreux rangements pourront permettre d’obtenir un meilleur prix.

Nos experts immobiliers peuvent vous accompagner et vous conseiller pour fixer le prix de votre logement au plus juste en prenant en compte les différents critères cités plus haut ainsi que le marché local. N’hésitez pas à nous contacter par téléphone au 04 34 22 70 26.