Le syndic de copropriété est avant tout un gestionnaire. Il gère les parties communes pour un syndicat des copropriétaires. En effet, il s’occupe de gérer l’immeuble ou groupes d’immeubles dont il est responsable. Il doit assurer le bon fonctionnement des parties communes et privées des immeubles afin de satisfaire au mieux les résidents, et entretenir le vivre-ensemble. Entretien, organisation, rôle administratif, technique et financier font partie du quotidien du syndicat de copropriété.

Pour mieux comprendre son rôle, ses missions, les difficultés auxquelles il peut être confronté au quotidien, nous avons interviewé Elisabeth Roustan, qui exerce le métier de syndicat de copropriété depuis 20 ans.

En quoi consiste le métier de syndicat de copropriété ?

Le syndic gère les parties communes pour un syndicat des copropriétaires. Le syndicat des copropriétaires regroupe tous les propriétaires qui ont un appartement dans un immeuble.

Quelles sont ses missions ?

Ses principales missions sont de payer les factures de toutes les parties communes (comme par exemple l’ascenseur), et de gérer la copropriété en matière d’application des règles. Il existe en effet un règlement de copropriété qu’il est important de faire appliquer. Enfin, le syndic doit tenir une assemblée générale pour informer l’ensemble des copropriétaires, notamment sur le compte-rendu de comptabilité, et pour faire appliquer les règles en assemblée générale (exécuter les demandes). Il faut obligatoirement faire une assemblée par an.

Pouvez-vous nous en dire plus sur les assemblées annuelles de copropriétaires ?

Il faut obligatoirement faire une assemblée par an. Elles ont pour but de faire approuver les comptes. Aussi, pour régir les contrats, le syndic ne peut pas faire ce qu’il veut, il y a des lois et il ne peut les contourner.

Quelle formation pour devenir syndicat de copropriété ?

On peut faire une formation de gestionnaire, de comptable, il n’y a pas vraiment de formation particulière. Aujourd’hui, les jeunes souhaitant devenir syndic font surtout un BTS immobilier.

A quelles difficultés vous confrontez-vous au quotidien ?

Premièrement, le syndic ne peut pas faire ce qu’il veut, il y a des lois et il ne peut les contourner. Il doit donc se soumettre à des règles.
Ensuite, il faut savoir gérer les différents problèmes de voisinage, veiller à l’application du règlement de copropriété en lui-même, faire face aux impayés.
Le syndic ne peut négliger l’aspect juridique du métier, il faut nécessairement avoir des notions dans ce domaine. En fait il s’agit d’un métier très complet, il doit s’attendre à faire tous les métiers en un. Il faut donc parvenir à gérer cela, car un jour, le syndic doit endosser le rôle de gestionnaire, l’autre celui de comptable, puis de juriste, technicien, ou encore d’assistant social.

Pour finir, en quelques mots, l’agent immobilier, c’est ?

Le syndic à un métier complexe et multiple.