La loi Pinel a donné au secteur immobilier français un second souffle. Grâce à cette loi, tout investisseur qui achète un bien pour le louer dans les 12 mois suivant l’achat bénéficie d’une réduction d’impôt. Cet avantage fiscal étant proportionnel à la durée de location. Certains parents n’hésitent donc pas à investir dans un appartement neuf pour le louer à leur enfant, durant toute la durée de ses études et même au-delà.

A propos des zones Pinel

Les zones Pinel (de A Bis à B2) classent les villes selon l’offre et la demande de logements. C’est une indication fiable pour l’investisseur, qui sait où investir :

Zone A Bis

Paris et ses 29 communes

Zone A

Le reste de l’Ile de France, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier, la Côte d’Azur

Zone B1

 

Toutes les villes de plus de 250.000 habitants, la grande couronne parisienne, et les villes où les prix de l’immobilier sont assez élevés, comme La Rochelle ou encore Annecy

Zone B2

Les villes de plus de 50 000 habitants et celles qui disposent d’un agrément spécial

Outre Paris, voici les villes les plus demandeuses de logements étudiants, là où les opportunités sont les plus nombreuses.

Rennes

Rennes se situe en zone Pinel B1. Les étudiants représentent à peu près 10% de la population rennaise et la majorité des ventes a lieu dans le neuf. Le centre-ville et la périphérie (notamment près des campus universitaires) attirent depuis 2015 de plus en plus d’investisseurs.
> le loyer ne pourra pas dépasser les 10,12 € le m2

Lille

La ville du Nord ne compte pas moins de 100 000 étudiants chaque année. En zone A, l’investissement locatif Pinel donne droit dans cette région à une baisse d’impôts considérable.
> le loyer ne pourra pas dépasser les 12,57 € le m2

Montpellier

L’évolution démographique de Montpellier a été spectaculaire. Son climat méditerranéen et sa situation géographique ont largement participé à sa renommée, notamment auprès des étudiants et des jeunes retraités… C’est avec Toulouse, l’une des principales villes étudiantes du sud de la France. Le réseau d’universités et d’écoles couvre toutes les disciplines… Montpellier bénéficie du dispositif Pinel en zone A.

Toulouse

Réputée pour ses universités et son industrie aérospatiale, la ville rose compte 12% d’étudiants. Moins intéressante que Montpellier (Toulouse est en zone B1), elle n’en reste pas moins une ville d’opportunités financières : le nombre d’étudiants ne cesse de croître chaque année.