Comme dans tous les autres secteurs économiques, dans l’immobilier, les vendeurs espèrent vendre le plus cher possible, tandis que les acheteurs veulent débourser le moins possible. Il est pourtant possible de faire une bonne affaire malgré ces objectifs à priori incompatibles.

 

Bien se renseigner et cibler un quartier à haut potentiel

Dans le domaine de l’immobilier, une bonne affaire est avant tout un bien acheté à un prix juste, c’est-à-dire correspondant à la qualité. A l’inverse, une mauvaise affaire est un bien de piètre qualité et nécessitant des travaux de rénovation, qui serait proposé à un prix élevé. Ces travaux grèvent le budget et rebutent les acquéreurs potentiels. Parce que le prix est l’un des principaux éléments motivant un achat, il faut donc trouver le juste milieu, que ce soit pour le vendeur que pour l’acheteur.

La détermination de la zone géographique pour mieux cibler ses recherches est la première étape à faire pour trouver une bonne affaire immobilière. Quand le secteur a été identifié, il faut se renseigner sur le prix moyen au m² dans cette zone pour repérer les biens à forte rentabilité. Pour y arriver, un tour sur les sites internet spécialisés s’impose. Il est conseillé de mettre des alertes pour être prévenu dès qu’une nouvelle annonce est publiée, et de consulter l’historique des annonces pour connaître la durée de publication et l’évolution du prix des biens. Cela donne la possibilité d’être en position de force dans la négociation, notamment s’il s’agit d’un bien affiché depuis longtemps et dont le prix est en baisse.

Puis, lorsque l’on trouve un bien proposé à un prix plus bas que la moyenne, il est judicieux de se demander pourquoi.
C’est la raison pour laquelle il est pertinent et préconisé de se renseigner sur le marché immobilier de la localité où vous souhaitez investir afin de pouvoir avoir une vision globale et fiable de l’état du marché, et donc de pouvoir repérer les biens qui seraient trop onéreux par rapport aux autres biens similaires en vente dans la région, mais aussi, à l’inverse cela permettra de repérer les biens vendus à un prix jugé trop faible et qui pourraient donc avoir des vices cachés.

Ainsi, il est donc préconisé de faire appel à un professionnel de l’immobilier afin de pouvoir avoir accès à tous les lots mis en vente dans une région pour pouvoir avoir et se constituer un avis objectif sur les futurs biens visités. De plus, avoir un avis externe provenant d’un professionnel permet également de pouvoir avoir une vision de long terme et de se projeter en pensant à la revente du bien, et donc de juger si l’investissement peut être rentable. Car en immobilier, investir pour investir n’est pas une solution pertinente.

Enfin, il est à noter qu’en matière d’immobilier, la situation géographique est très importante. Et pour cause, il est toujours possible d’améliorer l’état d’un logement, mais on ne peut pas le déplacer. Pour anticiper l’avenir, une enquête sur les futurs aménagements urbains, les prolongements du réseau de transport en commun ou la construction d’écoles n’est pas superflue.

 

Acheter un local commercial ou un bien avec un statut indéterminé

Investir dans un local commercial peut s’avérer plus intéressant que d’acheter un bien locatif d’habitation. La rentabilité que l’affaire va dégager est le principal facteur influençant le prix. Vient ensuite l’emplacement. Les rues commerçantes et les centres-villes sont le nec plus ultra en la matière. En France, un local commercial coûte souvent moins cher qu’une habitation tout en offrant la possibilité d’un bail longue durée, ce qui permet de récupérer plus de charges sur le loyer. On peut aussi acheter un local commercial et le changer en habitation.

Un bien avec un statut indéterminé, peut par exemple correspondre à une grande maison bourgeoise réhabilitée en bureau. Par exemple, des propriétaires qui auraient voulu créer un déficit foncier ont dû vendre la maison pour diverses raisons, par conséquent on ne sait donc pas quel est le statut de la maison : local commercial ou habitation. Ainsi, ce flou va peser sur le prix de vente qui sera donc bien inférieur au prix du marché.